Réunion publique à Neuvy-le-Roi

Publié le par vie-de-la-section-ps-de-neuvy-le-roi.over-blog.com

La section PS de Neuvy-le-Roi avait organisé vendredi soir une réunion publique, salle Armand Moisant à Neuvy-le-Roi, en présence de Claude Roiron et de Dominique Lachaud.

Après quelques petits discours pour présenter la soirée et lancer la thématique de la réunion, des vidéos préparées par Michaël Baloge, directeur de campagne de Claude Roiron, et mettant en scène les promesses de Nicolas Sarkozy lors de sa campagne de 2007 et tout au long de son quinquennat et quelques interventions d’élus ou d’acteurs du territoires, tous bien persuadés que la victoire de François Hollande pourra apporter le changement attendu dans le pays, le débat fut lancé. Et, même si pour cette première réunion publique, au début du weekend pascal, le public ne s’est pas déplacé en grand nombre, les échanges furent assez nombreux et de qualité.

Claude-et-PS.jpgL’éducation nationale et la formation des maîtres, la santé, la justice, ainsi que la place que tient Jean-Luc Mélenchon dans la campagne, firent partie des thèmes abordés au cours de la soirée.

Dominique Lachaud a rappelé cette phrase prononcée par François Hollande lors de son meeting à Tours : « Je suis sérieusement de gauche mais d’une gauche sérieuse. » On a pu se féliciter du fait que Mélenchon ait su ramener au sein de la gauche tous ceux qui avaient choisi le camp de la contestation et rallier le FN.

Jean-Paul Fontenay, secrétaire de la section de Neuvy a précisé : « C’est important d’avoir un président qui rassemble et non un président qui divise. Ce sera le cas avec François Hollande qui, comme il le dit lui-même est une personne normale et toujours égal à lui-même. »

Claude Roiron au cours de son intervention a su se montrer clairvoyante en déclarant : « Ce n’est pas parce que François Hollande sera élu que tout deviendra facile. Il a la souplesse nécessaire pour trouver des solutions.  Nous sommes avec François Hollande parce que nous voulons que la gauche gagne. Nous voulons la victoire des valeurs que nous portons. La clé de certains problèmes se trouve dans les politiques mondiale et européenne. La démocratie, c’est notre bien commun, il faut la faire marcher. »

Sur le problème de l’Éducation, une question se pose : « Quelle école de la République voulons-nous ? Voulons-nous une école publique et laïque qui soit le creuset de la nation ou comme le souhaite la droite, une école privée où il faudra payer pour recevoir l’instruction due à chaque citoyen ? »

La création d’un ministère de la jeunesse a été évoquée, la mise en garde contre l’abstention et la nécessité de penser à faire établir des procurations en cas d’absence connue pour les différents tours des élections à venir ont fait partie des conseils précieux qui ont été rappelés vu l’importance, pour la politique de notre pays, de ces échéances électorales.

Laissons la conclusion à Claude Roiron : « Pas de résignation, il n’y a pas de territoire imprenable. C’est une campagne à 4 tours. Le 1er tour le 22 avril sera déterminant. Il faut donner à François Hollande le maximum d’élan pour le 2ème tour. »

pot-2Puis, à l’invitation des membres de la section de Neuvy-le-Roi, chacun a pu se retrouver autour du verre de l’amitié où les discussions ont pu se poursuivre par petits groupes.

pot-3.jpg

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article